Comment Commencer Une Dissertation Titles

Comment commencer une dissertation universitaire

4 parties:Pour commencerFormuler votre thèseÉcrire une introductionPour continuer

Commencer une dissertation universitaire peut être difficile, surtout si le sujet ne vous inspire pas ou que vous n'êtes pas assez organisé pour articuler vos pensées. Mais ne vous inquiétez pas, avec un petit peu d'organisation, de recherches et de travail acharné, vous serez capable de commencer vos dissertations de fac en un rien de temps. Toute dissertation commence par une introduction, exposant vos principaux points, visant à accrocher le lecteur et à exposer votre thèse, qui est l'idée que vous allez défendre dans votre dissertation. Si vous voulez savoir comment commencer une dissertation de fac, suivez ces étapes.

Étapes

Partie 1

Pour commencer

  1. 1

    Comprenez parfaitement ce qui vous est demandé. Vous pourriez vouloir vous lancer tout de suite dans votre dissertation, mais il vous faut d'abord savoir exactement ce qui vous est demandé avant même d'ouvrir ce nouveau document Word. Lisez attentivement l'énoncé et voyez quel type de dissertation votre professeur veut que vous écriviez, combien de mots vous sont demandés et l'étendu des recherches attendues. Voici quelques points à éclaircir avant même de commencer.
    • Le nombre de mots. Si votre dissertation ne doit comporter que 500 mots, ce sera un travail très différent d'une dissertation de 2 000 mots. Connaissez le nombre de mots requis et respectez-le ou tout au moins restez dans une limite de 10 % de plus ou de moins. Vous ne voudriez pas agacer votre professeur en écrivant une dissertation bien plus longue ou plus courte que ce qu'il attend.
    • La quantité de recherches attendue. Certains cours exigeront que vous écriviez un travail largement basé sur des recherches que vous avez effectuées vous-même. D'autres vous demanderont d'utiliser le contenu du cours, comme des romans ou des livres de cours, pour servir de base à votre travail, puis d'en tirer vos propres conclusions. Cela dit, presque toutes les bonnes dissertations se basent sur de solides recherches.
    • Si vous avez des questions, posez-les à votre professeur bien avant la date à laquelle la dissertation doit être rendue, afin de clarifier les inquiétudes que vous pourriez avoir.
  2. 2

    Maîtrisez les différents types de dissertations. Il existe de très nombreux types de dissertations différentes que vous pourriez avoir à écrire au cours de vos études universitaires. Il est préférable d'être conscient de la diversité de ces travaux afin de savoir ce qui est attendu de vous. Voici les types de dissertations basiques qu'il vous faut maîtriser. [1]
    • La dissertation argumentative/persuasive. Dans une telle dissertation, vous devrez convaincre vos lecteurs de votre perspective sur une problématique donnée. Par exemple, une dissertation démontrant aux lecteurs les raisons pour lesquelles les armes à feu devraient être bannies sera une dissertation persuasive.
    • La dissertation analytique. Ce type de dissertation est le plus courant dans les cours de littérature. Il vous faudra lire une œuvre et en analyser les mots, les thèmes, les personnages et significations en utilisant vos propres idées ainsi que d'autres sources universitaires sur ce sujet.
    • La dissertation explicative. Pour ce genre de dissertation, vous choisirez un processus ou une situation et expliquerez les aspects importants de ce sujet. Par exemple, vous pourriez décrire la vie quotidienne des étudiants.
    • La dissertation de recherche. Cette dissertation vous demandera de creuser un sujet par des recherches et d'informer vos lecteurs de son histoire, de ses usages ou de son intérêt.
    • La dissertation comparative. Ce type de dissertation vous demandera de comparer et de mettre en opposition deux sujets pour montrer leurs différences et similitudes. Par exemple, une dissertation analysant toutes les similitudes et différences entre Paris et Marseille sera une dissertation de ce type.
  3. 3

    Définissez votre public. Écrivez-vous pour un professeur, vos camarades de classe, des experts en la matière ou pour des novices sur le sujet ? Si vous écrivez pour des experts, alors vous n'avez pas à définir les termes de base et pouvez utiliser un vocabulaire plus avancé. Mais si vous écrivez pour des gens qui ne connaissent pas grand-chose au sujet, comme lorsqu'il s'agit d'analyser un film pour des lecteurs qui ne l'ont pas vu, alors il vous faudra donner davantage de détails.
    • Si vous écrivez une dissertation de recherche sur un sujet ésotérique ou peu familier à vos lecteurs, il vous faudra expliquer en détails précis le résultat de vos recherches.
  4. 4

    Définissez votre objectif. Quel est l'objectif de votre dissertation ? Est-ce d'informer, de distraire, de persuader, de définir, de comparer, d'analyser, de synthétiser, de raconter une histoire ? Connaître d'emblée votre objectif vous aidera à cadrer au mieux votre argumentaire et à atteindre ainsi les bons lecteurs, de la bonne manière. Par exemple, si votre but est de persuader vos lecteurs, il vous faudra développer un argumentaire logique en exposant des arguments majeurs qui convaincront vos lecteurs de votre point de vue. [2]
    • Si votre objectif est d'analyser quelque chose, comme un poème ou une pièce de théâtre, vous devrez utiliser des extraits convaincants du texte pour soutenir vos idées.
    • Si votre but est de comparer deux éléments, alors il vous faut exposer les différences et similitudes entre les deux sujets.
    • Si votre objectif est d'informer vos lecteurs, il vous faudra étudier minutieusement le sujet et aider vos lecteurs à mieux le comprendre.
  5. 5

    Choisissez le bon ton. Le ton est un aspect important de la rédaction d'une dissertation réussie. Pour la plupart des dissertations, le ton devrait être professionnel, détaché et informatif. Si vous utilisez trop de formulations subjectives pour essayer de convaincre votre lecteur, vous ne ferez pas autorité. Si vous utilisez de l'argot ou un phrasé trop décontracté, vous ne paraîtrez pas professionnel. Mais si vous écrivez une dissertation personnelle (par exemple dans le cadre d'un cours enseignant à écrire des mémoires), vous pourrez utiliser un langage plus informel et confortable.
    • Votre ton correspond à votre attitude envers le sujet que vous présentez. Votre ton est-il détaché, amusé, cynique, suspicieux ou plutôt passionné ? Quel que soit votre ton, il doit être approprié au sujet.
    • Si vous écrivez une dissertation sur la recherche sur les cellules sources, par exemple, votre ton doit rester objectif et détaché. Si vous écrivez une dissertation sur les rencontres amoureuses sur Internet, vous pouvez prendre un ton enjoué et amusé.

Partie 2

Formuler votre thèse

  1. 1

    Faites vos recherches. Bien qu'il puisse être amusant de sauter de plain-pied dans la dissertation sans vraiment savoir de quoi il s'agit, la meilleure chose à faire est tout de même de faire vos recherches d'abord, puis de construire ensuite vos pensées. Procurez-vous les textes dont vous avez besoin, prenez des notes et lisez jusqu'à ce que vous pensiez maîtriser le sujet et avoir suffisamment d'informations pour écrire une dissertation ou formuler votre argumentaire.
    • Assurez-vous que les sources que vous utilisez sont crédibles et émanent de spécialistes reconnus. Ne faites pas vos recherches sur Wikipédia.
    • Prenez suffisamment de notes pour être à l'aise avec le sujet.
    • Familiarisez-vous avec les différents systèmes de citations et sachez lequel utiliser lors de votre dissertation.
  2. 2

    Sachez ce qui constitue un énoncé de thèse approprié. Une fois vos recherches terminées, vous devrez écrire un énoncé de thèse, qui sera la thèse centrale que vous défendrez tout au long de votre dissertation. Vous pouvez présenter quelques idées basiques d'abord ou exposer des points qui vous semblent importants, mais ne commencez pas à écrire votre dissertation sans avoir une idée précise de ce que sera votre énoncé de thèse. Voici un exemple d'énoncé de thèse : La vie à Marseille est plus attrayante qu'à Paris, car la ville présente davantage de diversité, d'opportunités et un temps plus agréable. Voici les caractéristiques d'un énoncé de thèse réussi : [3]
    • la clarté
    • la précision
    • la possibilité d'être défendu
    • la possibilité d'être démontré
    • les détails
    • l'usage de la troisième personne
  3. 3

    Écrivez un énoncé de thèse. Écrivez un énoncé de thèse qui expose un point de façon claire et précise et qui est défendable. Vous ne pouvez pas écrire une thèse démontrant l'existence des licornes, car vous ne pourrez pas le prouver. Vous ne pouvez pas écrire une thèse démontrant que fumer est mauvais pour la santé, car ce n'est pas à prouver. Plutôt, choisissez un argument intéressant et pertinent et choisissez au moins deux ou trois détails spécifiques pour appuyer votre argument. Voici quelques exemples de différents énoncés de thèse. [4]
    • Un énoncé de thèse d'une dissertation analytique : Les trois thèmes centraux de The Great Gatsby sont la solitude, la corruption de la richesse et la perte du grand amour.
    • Un énoncé de thèse d'une dissertation argumentative ou persuasive : Les tests psychométriques ne devraient pas être utilisés lors des procédures d'admission à la fac, car ne reflètent pas l'intelligence et sont socioéconomiquement biaisés.
    • Un énoncé de thèse pour une dissertation explicative : La plupart des élèves de lycée passent leur temps à jongler entre leurs devoirs, leurs amis et les activités extrascolaires.
  4. 4

    Faites un plan. Une fois que vous avez un énoncé de thèse, élaborez un plan qui vous servira de feuille de route lors de la rédaction de votre devoir et vous aidera à savoir exactement dans quels paragraphes placer quels arguments. Vos pensées seront ainsi logiques et organisées, ce qui vous empêchera de vous laisser dépasser ou de changer d'avis au milieu du travail. Le plan doit inclure un paragraphe d'introduction, les paragraphes du corps et les paragraphes de conclusion et présenter autant d'arguments que possible. Voici un exemple de plan de rédaction défendant le point suivant : Paris est la meilleure ville pour les jeunes diplômés grâce à ses attractions, son temps et son marché de l'emploi.[5]
    • Introduction : 1) accroche, 2) trois points principaux, 3) énoncé de thèse
    • Paragraphe du corps 1 : attractions : 1) restaurants, 2) boîtes de nuit et bars, 3) musées
    • Paragraphe du corps 2 : temps : 1) neige l'hiver 2) printemps agréable 3) pluie rafraîchissante
    • Paragraphe du corps 3 : marché de l'emploi 1) opportunités dans la finance et les affaires 2) opportunités dans les arts 3) opportunités de mise en réseau
    • Conclusion : 1) retour à l'accroche, 2) ré-appuyer les points principaux, 3) exposer la thèse

Partie 3

Écrire une introduction

  1. 1

    Accrochez vos lecteurs. L'introduction se compose de trois parties : l'accroche, les points principaux et l'énoncé de thèse. La première partie, l'accroche, doit être un moyen d'attirer vos lecteurs et de les amener à lire votre travail. L'accroche doit être en rapport avec vos points principaux et devrait engager vos lecteurs pour qu'ils aient envie de lire la suite. Voici quelques exemples d'accroches. [6]
    • La question rhétorique. Poser une question qui aide à attirer les lecteurs dans le débat que vous allez argumenter peut aider à retenir leur attention. Par exemple, une dissertation soutenant le mariage gay pourrait commencer par la question suivante : Chaque personne devrait-elle pouvoir épouser la personne qu'elle aime ?
    • Un fait ou une statistique choquante. Commencer avec un fait ou une statistique choquante en rapport avec votre sujet peut aider à retenir l'attention du lecteur. Par exemple, si vous écrivez une dissertation sur la dépression chez les étudiants, vous pouvez commencer par exposer un fait, en vous appuyant sur vos recherches, tel que : Plus de 10% des étudiants à l'université souffrent actuellement de dépression.
    • Une anecdote. Commencer par une petite anecdote en rapport avec votre thèse peut vous aider à attirer le lecteur. Par exemple, si vous écrivez une dissertation sur les difficultés d'une mère célibataire, vous pourriez commencer en disant : Jeanne avait du mal à joindre les deux bouts alors qu'elle essayait au mieux de prendre soin de son fils, Randy.
  2. 2

    Exposez vos points principaux. Une fois que vous avez accroché les lecteurs avec une accroche puissante, il est temps de prendre au moins une phrase ou deux pour décrire chaque point principal, de façon à ce que vos lecteurs sachent à quoi s'attendre. Par exemple, si vous écrivez une dissertation dont l'énoncé de thèse est Les trois thèmes centraux de The Great Gatsby sont la solitude, la corruption de la richesse et la perte du grand amour., vous devrez décrire en une phrase la solitude dans le livre, en une phrase la corruption et en une autre phrase la perte du grand amour.

  3. 3

    Exposez votre thèse. Une fois que vous avez accroché vos lecteurs et présenté vos points principaux, tout ce que vous avez à faire est d'exposer votre thèse. Elle trouve en général sa place dans la dernière phrase du paragraphe d'introduction, mais certaines rédactions pourraient être réussies en plaçant la thèse plus tôt dans l'introduction. Le paragraphe introductif et la thèse devraient fonctionner comme un plan de route pour le reste de l'écrit, afin que les lecteurs sachent qu'attendre de leur lecture. Pour récapituler, un début réussi de dissertation universitaire ou paragraphe introductif doit inclure les éléments suivants.
    • Une accroche, pour éveiller l'attention du lecteur.
    • Une brève discussion des points principaux qui seront couverts dans le corps de la dissertation.
    • Un énoncé de thèse.

Partie 4

Pour continuer

  1. 1

    Écrivez 3 à 5 paragraphes pour le corps de l'écrit. Une fois que vous avez trouvé votre thèse et avez écrit le paragraphe introductif, la plus grosse partie du travail est fini. Vous n'avez plus qu'à vous lancer dans les paragraphes du corps qui développeront l'argumentaire de votre énoncé de thèse et qui informeront et convaincront le lecteur. Vous devriez avoir 3 à 5 paragraphes ou plus, selon la longueur de la dissertation. Chaque paragraphe doit inclure les points suivants. [7]
    • Une première phrase exposant au lecteur le thème du paragraphe.
    • Des détails convaincants, des preuves, des faits ou des statistiques appuyant le point principal.
    • Une phrase de conclusion qui résume les idées du paragraphe et fait la transition vers le paragraphe suivant.
  2. 2

    Écrivez une conclusion. Une fois que vous avez votre introduction et le corps de la dissertation, il vous faut écrire une conclusion qui résumera les idées que vous avez introduites. La conclusion doit : [8]
    • exposer à nouveau votre thèse
    • rappeler au lecteur votre point principal
    • se référer à l'anecdote, statistique ou fait exposé dans l'introduction (facultatif)
    • laisser le lecteur avec une réflexion ouverte au-delà de la dissertation
  3. 3

    Souvenez-vous de vous en tenir à la troisième personne. Écrire à la troisième personne (à moins que le contraire vous soit expressément demandé) est un aspect important de la rédaction d'un travail universitaire réussi. Vous ne devriez jamais dire Je crois que... ou Je pense que... ou votre argument en serait affaibli. Plutôt que de dire Je pense que l'avortement doit rester légal aux États-Unis, dites L'avortement doit rester légal aux États-Unis, afin que votre argument soit plus puissant.
    • Évitez la première et la deuxième personne. Ne dites pas vous, dites, on, il ou elle ou utilisez le pronom adapté. Plutôt que de dire Vous devriez étudier 3 à 5 heures par semaine si vous voulez réussir, dites Les étudiants à l'université devraient étudier 3 à 5 heures par semaine s'ils veulent réussir.
  4. 4

    Relisez votre travail. Une fois que vous avez écrit votre brouillon, relisez votre travail et apportez les modifications nécessaires, vérifiez les défaillances de votre raisonnement, les points non prouvés ou les arguments faibles. Vous pourriez également trouver qu'une partie de votre dissertation n'est pas pertinente, que vos idées sont répétitives et qu'il vous faudrait peaufiner votre thèse. C'est normal !
    • Une fois que vous pensez votre dissertation réussie, relisez-la pour en vérifier la grammaire et l'orthographe.

Conseils

  • Pour obtenir une bonne rédaction universitaire, il vous faudra travailler soigneusement. Planifiez votre travail, faites plusieurs brouillons et alors seulement vous aurez une bonne note. Écrivez vos idées de façon logique. Souvenez-vous que l'objectif principal de votre dissertation est de captiver le lecteur. Laissez le dernier mot à votre audience.

La dissertation est un exercice typiquement français qui comporte des règles strictes, apprises souvent avec douleur. Nous traiterons dans cet article exclusivement de sa construction physique. Cet aspect qui pourrait apparaître relativement secondaire est au contraire l’un des plus importants à connaître par l’apprenant. Connaître la structure, c’est savoir ce que doit contenir une dissertation bien construite. Elle permet ainsi de donner un cadre formel aux idées exprimées. Elle permettra d’organiser les idées entre elles, les lier, et au final, de produire un raisonnement bien construit et compréhensible pour le lecteur.

 

Et c’est ce que l’on attend d’un sujet de réflexion. L’apprenant doit être capable de présenter ses idées d’une manière organisée. Et les Français, qui ne connaissent pas grand-chose de Boileau, en retiennent au moins ceci : ce qui se conçoit clairement, s’énonce clairement. La dissertation permettra d’exprimer des idées de façon claire, et même, ce que l’on prétend souvent, de construire sa pensée.

 

 

Nous présenterons dans d’autres articles des exemples de dissertation. En attendant, voici comment vous devez la construire.

 

L'introduction

 

L’introduction doit constituer un seul paragraphe. Commencez-là avec un alinéa (comme pour tous les paragraphes). Elle doit contenir :Une dramatique (ou amorce) : En une phrase, soulevez un problème lié au thème de votre dissertation, et même de préférence, lié à la problématique. Cette phrase a pour but d’accrocher votre lecteur. Evitez les banalités ou les trop grandes généralités qui de toute façon, n’ont aucun intérêt.

  •       Une problématique : sous forme de questions successives s’enchainant logiquement, dégagez l’intérêt de votre sujet. Si l’on vous a posé une question, c’est que cette question doit avoir un intérêt. A vous de montrer lequel. Cette problématique constitue le moment le plus important de l’introduction. Vous devez travailler à partir des mots du sujet et les définir. Ces mots, selon leurs définitions, les liens qu’ils entretiennent soulèvent des interrogations. A vous de les expliciter.
  •         L’annonce de la question : avant la problématique ou après, vous devez formuler ou reformuler la question du sujet. Après tout, on doit savoir de quoi vous allez parler et pourquoi vous avez défini tous ces mots.
  •          L’annonce du plan : vous devez très clairement formuler le plan que vous allez suivre. Ce plan doit logiquement suivre l’organisation de votre problématique. Vous devez ainsi présenter vos thèses et éventuellement évoquer vos arguments pour chaque thèse.

 

Le développement

 

Première partie : Pour commencer la première partie, vous devez sauter une ligne puis laisser un alinéa. Ensuite, en une phrase vous devez présenter clairement l’idée que vous allez défendre dans cette partie, et seulement cela (avec un point à la fin). Ce sera votre thèse.

A la suite, vous énoncez tout aussi clairement votre premier argument, lui aussi suivi d’un point. L’argument, c’est ce qui vous permettra de défendre votre thèse : pourquoi j’énonce cette thèse ? Parce que argument 1. Une fois énoncé, vous devez expliquer votre argument. Vous devez ensuite l’illustrer d’un exemple. Cet exemple doit lui-même être ensuite expliqué, en rapport à l’argument et à la thèse. Vous devez finalement et obligatoirement répéter votre argument (en lien avec le reste), puis faire une petite transition avant l’argument 2.

 

 

Pour écrire l’argument 2, vous devez aller à la ligne et passer un nouvel alinéa. Mais cette fois-ci, vous NE sautez PAS de ligne. Vous le construisez ensuite comme l’argument 1.

 

 

Idem pour l’argument 3, sauf que vous enchainez sur la synthèse de la partie. Cette synthèse doit récapituler tous vos arguments, reprendre vos principales idées et faire le lien entre ces différentes idées. Vous insisterez bien sur le fait que ces 2 ou 3 arguments défendent votre thèse. Enfin, vous rappellerez votre thèse, ferez une petite transition vers la deuxième thèse et finirez ainsi ce paragraphe et cette partie.

 

 

 

La deuxième partie se construit comme la première. Vous devez également sauter une ligne et laisser un alinéa pour la commencer. Le reste est également identique.

 

 

 

Idem pour la troisième partie, qui elle, en revanche, est facultative. En effet, vous construirez un minimum de 6 paragraphes et un maximum de 9 paragraphes pour le corps de votre dissertation (ne comprenant donc pas l’introduction et la conclusion). Cela vous fera donc soit 2 parties de 3 paragraphes (3 arguments), soit 3 parties de 2 paragraphes (2 arguments) au minimum. Selon ce choix, vous ferez ou non une troisième partie. N’oubliez pas la synthèse !

 

 

La conclusion

 

La conclusion : vous devrez à nouveau sauter une ligne et laisser un alinéa. Tout comme l’introduction, la conclusion ne fait qu’un seul et unique paragraphe. Il est important de rappeler que la conclusion ne contient AUCUNE information nouvelle. Si vous vouliez dire quelque chose pour faire le lien entre vos arguments, vous devez le faire dans la synthèse de fin de partie. La synthèse de la dernière partie est donc essentielle à cet égard.

La conclusion sert à répondre explicitement à l’introduction. Vous devez ainsi rappeler toutes vos thèses, vos arguments et proposer le bilan final. Vous terminerez éventuellement sur une ouverture permettant d’envisager d’autres perspectives au sujet exploré.

 

 

N’hésitez pas à me poser vos questions !

 

 

 



 Lire aussi : 
Rédiger une problématique de dissertation
exemple de plan de dissertation
les épreuves du bac de français
Le commentaire de texte 
exemple de plan de commentaire de texte sur Anna Gavalda  
commentaire de texte : plan sur les Lettres persanes 
l'épreuve orale du baccalauréat de français 
La question préalable à l'épreuve écrite du Bac de Français 

 

 


Retour au sommaire

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *